Vivre avec la sclérose en plaques (SEP)

Dean témoigne de son diagnostique
PARTAGER
Facebook
Linkedin

Dean partage son histoire

Comme Dean, qui habite dans le Queensland en Australie, environ deux millions de personnes dans le monde sont atteintes de sclérose en plaques. Pour chacune d’entre elles, lorsque le diagnostic tombe, c’est une autre vie qui commence.

Vivre avec sclérose en plaques c’est surmonter l’annonce du diagnostic et accepter de se battre au quotidien pour vivre le mieux possible. C’est aussi réorganiser ses priorités, à l’exemple de Dean :

« Avant la SEP, je ne pensais qu’à ma carrière … aujourd’hui seule ma famille compte. »

Porter l’espoir

La sclérose en plaques (SEP) est une maladie chronique, complexe et multiforme qui touche chaque personne différemment. Elle peut évoluer par poussées (forme rémittente) ou de façon continue, ce qui conduit à une progression constante du handicap (forme progressive). Pour répondre à leurs engagements envers les patients, Sanofi et Genzyme, une compagnie de Sanofi, proposent deux traitements, Aubagio® (teriflunomide)1 et Lemtrada™ (alemtuzumab)1, approuvés par la Commission Européenne en 2013, pour les formes rémittentes. Ce sont des options thérapeutiques développées pour répondre aux besoins des patients, en particulier sur les formes d’administration des médicaments. Les traitements actuels visent à diminuer la fréquence des poussées, à ralentir la progression de la maladie, et par là-même à réduire les conséquences de cette maladie invalidante dans le quotidien des patients.

Genzyme s’attache à faire progresser son portefeuille de produits par de nouvelles collaborations et en orientant sa recherche vers des traitements potentiels pour la forme progressive, ainsi que sur des traitements qui pourraient protéger et réparer dans le cerveau les gaines de myéline endommagées.

Connaître la sclérose en plaques

La SEP est considérée comme une maladie auto-immune, provoquée par une attaque du système immunitaire sur le système nerveux central, qui endommage la myéline ou couche protectrice des nerfs. Il existe quatre formes cliniques : récurrente-rémittente, primaire, secondairement progressive et progressive récurrente. 85 % des patients sont atteints de SEP récurrente-rémittente.


Références :

  1. Actuellement approuvé dans plus de 30 pays.
Choisissez les sujets qui vous intéressent comme
ou