Le changement climatique, un enjeu de santé publique

L'impact du climat sur la santé publique
PARTAGER
Facebook
Linkedin

C’est ce que rappelle le rapport de la Commission Lancet mis en ligne le 23 juin. Faisant suite à un premier rapport publié en 2009, il fait état de changements «déjà perceptibles» et d’un «risque potentiellement catastrophique» remettant en question les progrès en matière de santé publique réalisés ces 50 dernières années dans le monde.

L’élévation des températures et l’augmentation des événements climatiques extrêmes ont des conséquences directes et indirectes sur la santé, dont l’extension des maladies transmises par des vecteurs (moustiques) comme cela pourrait être le cas de la dengue ou du paludisme, mais aussi les déplacements de populations et les pathologies mentales dues au stress post-traumatique.

Mais parallèlement aux conséquences du stress thermique, le rapport fait également état des potentiels bénéfices sur la santé de nouveaux modes de vie mis en place pour lutter contre le réchauffement climatique. Ainsi le développement de modes de transport alternatifs plus actifs tout comme la promotion d’une alimentation plus saine et locale pourrait réduire l’obésité, le diabète ou encore les risques de maladies cardiovasculaires.
Un rapport salué par l’OMS qui a annoncé le lancement de la campagne «Ma santé, mon climat» pour renforcer le rôle des professionnels de santé dans la prise de conscience de l’urgence climatique, un enjeu d’autant plus important à l’approche de la COP21 qui se tiendra en décembre à Paris.

Conscient de ses responsabilités en matière de protection environnementale, Sanofi s’efforce de minimiser l’impact de ses activités et de ses produits sur l’environnement et vient de signer un accord mondial avec SUEZ environnement.

Retrouvez le rapport détaillé, en anglais, sur le site de The Lancet

 

lire l'article sur LeMonde.fr

 


Crédits photo: Denis Félix

Choisissez les sujets qui vous intéressent comme
ou