Combattre la résistance aux antibiotiques grâce aux produits naturels

Sanofi et Fraunhofer s'associent pour débelopper de nouveaux antibiotiques
PARTAGER
Facebook
Linkedin

Les maladies infectieuses sont la deuxième cause de décès dans le monde avec 10 millions de victimes enregistrées en 2011. Un nombre grandissant d’infections dans le monde est causé par des bactéries résistant aux antibiotiques, qui deviennent donc de moins en moins efficaces. En parallèle peu de progrès ont été fait dans la découverte et le développement de nouveaux antibiotiques depuis de nombreuses années.

Dans le monde hyperconnecté dans lequel nous vivons, les pathogènes se répandent rapidement à travers les frontières, représentant une menace grandissante pour la santé et la prospérité mondiale. Dans les pays industrialisés par exemple, le contrôle des 17 millions d’infections bactériennes sévères traitées tous les ans dans les hôpitaux est déjà un problème critique. Alors que dans les pays en voie de développement ont commencé à apparaître des résistances aux traitements de la tuberculose, une des maladies infectieuses les plus répandues dans le monde avec 9 millions de nouveaux cas en 2013. C’est pourquoi il est crucial d’arrêter la progression des différentes résistances antimicrobiennes dans le monde et de développer de nouveaux traitements quand cela est nécessaire.

 

Une préoccupation des décideurs internationaux

Angela Merkel inaugure une ligne de production Sanofi à FrancfortLa résistance aux antibiotiques est une préoccupation importante pour les institutions publiques et les décideurs du monde entier, et était un des grands sujets du dernier sommet du G7, qui s’est tenu en Allemagne les 7 et 8 juin.

Peu avant l’évènement, la Chancelière allemande Angela Merkel, hôte du sommet, avait visité le centre de R&D et de production de Sanofi à Francfort, où elle a inauguré une nouvelle ligne de production.

C’était aussi l’occasion pour Angela Merkel de parler à des experts de Sanofi des avancées de la recherche sur les antibiotiques et des façons d’encourager et de favoriser de nouvelles initiatives de recherche sur le sujet.

Sanofi est un important fournisseur d’anti-infectieux et, à travers sa R&D, est fortement engagé pour trouver de nouvelles façons de traiter les infections bactériennes, notamment grâce à des produits naturels, source de plus de 80% des antibiotiques sur le marché.

 

Trouver de nouvelles solutions issues des produits naturels

 

Au cours des trente dernières années, 34% des 1073 petites molécules* (hors vaccins et produits biologiques) qui ont été mises sur le marché dans le monde provenaient de substances trouvées dans la nature. Sanofi a placé au cœur de sa stratégie la recherche de nouveaux antibiotiques, particulièrement provenant de sources naturelles

Au début de l’année 2014, Sanofi et Fraunhofer-Gesellschaft, spécialisé dans la biologie moléculaire et dans la recherche en écologie appliquée, ont créé le centre d’excellence sur les produits naturels, où des chercheurs de Sanofi et de Fraunhofer travaillent ensemble dans des laboratoires communs. Leur objectif est d’identifier de nouveaux principes actifs chimiques ou biologiques et d’accélérer la découverte et le développement de nouveaux antibiotiques pour pouvoir traiter les maladies infectieuses sévères.

resistances antimicrobiennes et produits naturelsUn important sujet de recherche est la manière de combattre les bactéries à Gram négatif comme E. coli ou Klebsiella pneumoniae, qui représentent une menace grandissante due au développement de résistances bactériennes.

Au sein de cette initiative, Sanofi partage avec Fraunhofer l’accès à sa collection de souches, une des plus importantes du monde avec 130 000 micro-organismes, ainsi que son expertise dans la recherché anti-infectieuse.

Il est urgent d’identifier de nouvelles stratégies microbiologiques afin de combattre efficacement les maladies infectieuses et les partenariats comme celui de Sanofi et Fraunhofer jouent un rôle essentiel pour aider à combattre l’un des plus importants défis de santé de notre époque.

 


*Plus d’informations Sanofi : Biodiversity and Biopiracy Factsheet – May 2015 (en anglais)

 

Choisissez les sujets qui vous intéressent comme
ou