Journée Mondiale contre la Polio 2016 : à deux doigts de l’éradication

journée-mondiale-Polio-2016-Une
PARTAGER
Facebook
Linkedin

L’Initiative Mondiale pour l’Eradication de la Polio, lancée en 1988, entre dans sa phase finale : 2016 pourrait être la dernière année de circulation du virus.

 

Vers la disparition d’une infection 

 

Jamais le monde n’aura été aussi près de la prochaine grande éradication : après la variole, la polio devrait être la seconde maladie humaine à disparaître totalement de la surface du globe d’ici 2020. Seuls trois pays restent endémiques en 2016 : le Nigéria, Pakistan et l’Afghanistan, où la circulation du virus pourrait être interrompue d’ici la fin de l’année. Une résurgence épidémique a été déplorée cet été au Nigéria alors que l’Afrique n’avait pas enregistré de cas depuis deux ans. La campagne de vaccination massive actuellement en cours devrait permettre de la juguler rapidement.

 

Début 2017, le compte à rebours serait alors lancé : sans aucun cas de polio sauvage pendant trois ans (délai de survie du virus sans réservoir humain), la poliomyélite sera officiellement déclarée éradiquée. C’est l’aboutissement d’un programme d’une ampleur inédite conduit par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) depuis 1988 : l’Initiative Mondiale pour l’Eradication de la Polio. Elle rassemble de nombreux partenaires, comme l’UNICEF, le Rotary International, la Fondation Bill et Melinda Gates, l’Alliance du vaccin GAVI et le CDC (Centre pour le contrôle et la prévention des maladies aux Etats-Unis), ainsi que Sanofi Pasteur, fournissant un effort industriel sans précédent.

 

Des campagnes de vaccination efficaces 

 

Au cours de ces 28 années, 20 millions de personnes se sont mobilisées et plus de 8 Mds$ ont été engagés. Et les résultats sont là : le nombre de cas de polio a diminué de 99,9 % avec 26 cas déplorés, à fin septembre, pour l’année 2016. Le vaccin oral, initialement utilisé pour les campagnes de vaccination de masse, laisse progressivement la place au vaccin injectable, seul capable de mettre un point final à la circulation des virus polio. Conformément à la recommandation émise par l’OMS en 2013, il doit être intégré au calendrier vaccinal pédiatrique de tous les pays du monde. Plus de 100 pays en développement l’ont ainsi adopté et mettront fin à la vaccination orale d’ici fin 2020.

 

Le monde retient son souffle mais une chose est sûre : rien n’aurait été possible sans l’engagement indéfectible de milliers de volontaires de santé, poursuivant leur mission sans relâche dans les zones reculées, de grande pauvreté ou de guerre. Deux d’entre eux, Azra et Latif, vaccinateurs au Pakistan, reçoivent aujourd’hui la médaille de Louis Pasteur. Remise à l’Institut Pasteur à l’occasion de la Journée Mondiale contre la Polio, ces deux héros de la polio vaccinent chaque jour « au porte à porte », et au péril de leur vie, les enfants de leur pays. Accompagnés par des policiers en armes dans des zones où ils ne sont pas les bienvenus, ils livrent un témoignage fort. Et plein d’espoir. Grâce à eux, le monde en aura bientôt fini avec la polio.

Choisissez les sujets qui vous intéressent comme
ou