Journée mondiale du diabète 2016
Gardons un œil sur le diabète

Journée mondiale du diabète 2016
PARTAGER
Facebook
Linkedin

Ce 14 novembre, la Journée mondiale du diabète attire l’attention sur le besoin urgent d’un dépistage plus précoce de la maladie dans le monde entier. Le thème de l’année 2016, « Gardons un œil sur le diabète », a aussi pour but d’informer le public sur les risques de cécité engendrés par le diabète.

Cette maladie est actuellement l’un des problèmes de santé connaissant la croissance la plus rapide dans le monde : on estime à plus de 640 millions le nombre de personnes qui en seront atteintes en 2040. Cependant, selon la Fédération internationale du diabète, un diabétique adulte sur deux dans le monde n’est pas diagnostiqué, bien que le diabète de type 2 puisse être mieux géré et traité s’il est détecté rapidement.

Diabète infographieLe dépistage du diabète et des complications liées à cette maladie joue un rôle essentiel dans sa gestion. Un diagnostic et un traitement précoces peuvent en effet changer le cours de la maladie et réduire le risque de complications. Alors qu’une alimentation et des habitudes de vie saines, ainsi que la pratique d’exercices physiques permettent de réduire les risques de diabète, un suivi régulier et la prise de médicaments peuvent aider à le gérer.

 

Prévenir les complications

 

Le dépistage précoce peut aider les personnes diabétiques à mener une vie relativement normale et saine. Mais si la maladie n’est pas diagnostiquée, et donc laissée sans traitement, cela peut entraîner des complications telles que la cécité, des maladies cardiovasculaires, l’insuffisance rénale ou l’amputation des jambes.

De fait, une personne sur trois vivant avec le diabète – soit 93 millions d’adultes – souffre de rétinopathie diabétique, une complication du diabète pouvant mener à la cécité. Elle peut cependant être traitée afin de limiter et éviter la perte de vision, et de réduire ses effets sur la vie quotidienne.

Diabète infographie

Afin d’endiguer cette maladie, Sanofi travaille avec des organismes de santé internationaux tels que la Fédération internationale du diabète et l’Organisation Mondiale de la Santé. Ensemble, ces acteurs s’efforcent de mettre au point et promouvoir des programmes d’éducation et de prévention pour le dépistage et la gestion du diabète.

De telles initiatives sont particulièrement importantes dans les pays à faibles et moyens revenus, où vivent les trois quarts des personnes atteintes par la maladie, et notamment en Chine où le manque de personnel infirmier a des répercussions négatives sur le traitement et la gestion du diabète.

Sanofi travaille également sur d’autres innovations, notamment pour améliorer l’adhésion des patients au traitement médical et encourager la participation et l’engagement de ces derniers dans leurs soins de santé.

 

L’Organisation Mondiale de la Santé estime que le diabète cause 1,5 million de décès chaque année. A ce rythme, cette maladie deviendra la septième cause de décès dans le monde d’ici 2030.

Avec de telles statistiques, il n’a jamais été aussi urgent d’attirer l’attention sur le diabète, et de travailler à l’amélioration du dépistage et de la gestion de la maladie dans le monde entier.

Choisissez les sujets qui vous intéressent comme
ou