L’asthme : une maladie chronique en constante augmentation

Asthme chiffres clés et évolution
PARTAGER
Facebook
Linkedin

Environ 235 millions de personnes souffrent d’asthme à travers le monde.

A l’échelle de l’Europe occidentale, l’incidence de l’asthme aurait doublé en dix ans, pendant qu’aux USA, le nombre de malades a augmenté de plus de 60% depuis les années 1980.

Inflammation chronique des bronches, l’asthme entraine des crises se manifestant par des sifflements et une gêne respiratoire. Cette maladie ne se guérit pas, mais se soigne : l’enjeu de cette Journée Mondiale de l’Asthme est alors de sensibiliser et informer la population.

 

L’asthme : la maladie chronique la plus répandue chez les enfants

 

« Les experts tentent de comprendre pourquoi les taux, si l’on considère la moyenne au niveau mondial, augmentent de 50% tous les dix ans. »
OMS Aide-mémoire n°206 

Cette constante augmentation de la prévalence de l’asthme est particulièrement probante chez les enfants, groupe au sein duquel elle est la maladie chronique la plus répandue.

En effet, bien que l’asthme touche de plus en plus de personnes, sans distinction d’âge, d’origine ou de genre, cette affection se déclenche souvent pendant l’enfance, lors d’une exposition à des allergènes présents dans l’habitat, combinée à des antécédents familiaux d’asthme ou d’allergie.

 

Allergènes et pollution atmosphérique : facteurs déclenchant de l’asthme

 

Outre la prédisposition génétique, l’asthme résulte de facteurs environnementaux tels que les allergènes internes (acariens, moisissures, squames) et externes (pollens et moisissures), la fumée du tabac, les produits chimiques irritants, la pollution de l’air et surtout les particules fines.

Ainsi, après avoir analysé le contenu des bronches d’enfants souffrant d’asthme, des chercheurs de l’Université d’Orsay ont découvert dans leurs organismes la présence de nanotubes de carbone, issus de la détérioration de pots d’échappement.

Cette dégradation alarmante de la qualité de l’air entraine aussi une augmentation significative des allergies respiratoires, responsables de plus de 2/3 des asthmes de l’enfant.

 

Lutter contre les crises d’asthme grâce à l’éducation et la prévention

 

Afin de pousser les patients à adopter les bons gestes pour contrôler leur asthme, les pneumologues insistent sur l’importance de l’éducation et de la prévention.

En parallèle du suivi sérieux d’un traitement de fond sur la durée, il est nécessaire d’éviter les facteurs déclenchant et de solliciter les conseils de son pharmacien. Il est aussi primordial d’adopter les bons gestes au quotidien : ne pas fumer, ventiler son appartement ou sa maison, ne pas faire de sport en extérieur quand l’air est pollué, etc.

 

Pour aller plus loin, Sanofi Genzyme et Regeneron s’engagent à fournir des ressources destinées à faire progresser la recherche en santé respiratoire.

Choisissez les sujets qui vous intéressent comme
ou